vendredi, 7 octobre 2022
7.9 C
Rouen

Comment se renseigner sur l’imposition en trading ?

KelLyan Adminstratif Comment se renseigner sur l'imposition en trading ?

Le trading est une activité que l’on peut pratiquer en tant que particulier pour avoir une nouvelle source de revenus comme en tant que professionnel, pour une source de revenus principale. Dans les deux cas, le trader en compte propre devra être déclaré. Il est impossible de se déclarer comme autoentrepreneur. Le statut d’un trader doit être soit entreprise individuelle, soit entreprise individuelle à responsabilité limitée. Ces deux types d’entreprises sont soumises à l’impôt sur les revenus.

Si vous souhaitez être trader indépendant (cas des étudiants et salariés)

Si vous ne souhaitez pas trader en compte propre, vous n’êtes pas tenu d’ouvrir une entreprise individuelle. Au moment de votre déclaration d’impôts, vous devrez remplir les cases 3VH et 3VG. L’une sert à déclarer vos bénéfices, l’autre vos pertes. Le service des impôts fera la différence et vous n’aurez des impôts à payer que sur cette partie. C’est pourquoi il est très important de déclarer les moins-values. Elles permettent des réductions d’impôts élevées.

Le montant de l’imposition trading

Les montants d’impôts sur le revenu fixés pour les traders indépendants sont de 30 %. 12.8 % correspondent à l’impôt sur le revenu et les 17.2 % aux prélèvements sociaux. Ce montant est déduit de vos gains réels. Tous les trades encore en cours seront à déclarer l’année suivante. À savoir que même si votre argent reste sur la plateforme de trading et que vous ne vous en servez pas, vous devez payer les impôts dessus.

Sachez également que si vous avez cumulé des pertes sur l’année précédente sans faire aucun gain, vous pourrez déduire le montant des pertes sur l’année d’après. Vous pouvez même cumuler les déductions sur 10 ans.

imposition trading

 

Le montant de l’imposition pour les traders en compte propre

Un trader en compte propre, qu’il est une entreprise individuelle ou à individuelle à responsabilité limitée, doivent payer des impôts sur les bénéfices. L’impôt est plus élevé que pour un travailleur indépendant. Il devra s’acquitter de trois montants :

  • L’impôt sur les bénéfices (entre 15 et 30 %)
  • L’impôt sur les dividendes des actions (35 %)
  • L’impôt sur les charges sociales (allant de 10 à 15 %)

Au total, c’est environ 45 % d’impôts que vous devrez payer sur l’intégralité de vos bénéfices. C’est une somme très importante, il faut donc anticiper le paiement d’une année sur l’autre. Si vous voulez faire baisser vos impôts, vous pouvez faire passer vos frais réels sur le compte de votre entreprise. Pour cela, faites passer en frais réel tout ce qui touche à votre activité. Par exemple, votre matériel (ordinateurs, claviers, écrans), votre connexion internet, et si vous louez un bureau, le montant de votre location.

L’avantage à profiter d’un tel régime, c’est que dans l’éventualité où vous ne faites pas de bénéfice, vous ne payez pas d’impôts. Si vous avez besoin de conseils plus précis sur le montant des impôts pour un trader, vous pouvez vous renseigner auprès des services des impôts, ou auprès d’un expert de la finance et de la Bourse.

J’ai également publié ceci