vendredi, 16 avril 2021
3.2 C
Rouen

Comment créer un élevage d’escargots : est-ce que l’élevage d’escargots est commun et peut-il se faire aisément ?

KelLyan Bien Comment créer un élevage d'escargots : est-ce que l'élevage d'escargots est commun...

On entend souvent parler des élevages de bovins, des élevages de volailles et même d’élevage d’insectes. L’élevage des escargots néanmoins est beaucoup moins répandu et certainement peu commun. Néanmoins, il s’agit d’un moyen efficace pour faire rentrer de l’argent, et peut réellement rapporter gros.

Hélas, il s’agit d’une pratique très peu connue qui nécessite le suivi de certaines étapes pourtant pas très compliquées. La rédaction vous dit tout à travers cet article qui vous éclairera, on l’espère, sur cette technique pas si nouvelle que ça mais pourtant très peu répandue.

L’élevage des escargots en quelques mots

L’élevage des escargots, également appelé « Héliciculture », est une pratique consistant à élever des escargots dits comestibles, et seront donc amenés à être consommés.

L’escargot ne se reproduit pas de façon assez fréquente dans la nature, il est donc nécessaire de rendre le processus plus rapide et davantage multiplié pour une meilleure production de ces invertébrés. Pour cela, il existe de nombreuses méthodes et techniques, tout en fournissant un terrain et de la nourriture adaptés pour la situation.

Étapes de la création de l’élevage

Voici à présent les étapes nécessaires pour la constitution d’un élevage d’escargots. Vous les trouverez dans la liste à puces ci-dessous.

  • Prévoir un local adapté, d’une superficie d’environ 500 mètres carrés. L’espace doit être clôturé avec une barrière électrique, et doit être humide.
  • Les escargots ayant besoin de beaucoup d’eau, il est primordial de leur fournir une source constante.
  • Fournir une alimentation saine et riche pour les escargots (soja, maïs, blé, etc.), ainsi que du calcium.
  • Il est nécessaire également d’accorder du temps pour que l’élevage puisse prospérer. À l’image de l’animal, cela se fera de façon particulièrement lente. Patience est de rigueur !
  • Il faut par la suite penser aux différentes charges à payer, à savoir le gaz, l’électricité, mais également les escargots pondeurs, leur nourriture, et bien d’autres choses encore . Parmi elles les différentes fournitures, les frais de déplacement, les emballages, mais également les différentes taxes et autres impôts.

Il faut également savoir qu’une tonne d’escargots peut rapporter jusqu’à 21 000 euros, ce qui est un prix très intéressant.

Il est également important de faire une étude du marché avant de se lancer, tout en se formant à la tâche avant d’établir un plan financier, bien étudier et façonner l’environnement dans lequel nous procéderons à la culture, se munir des outils nécessaires, et ce, pour pouvoir enfin lancer dans la production de ces escargots.

Pour mieux réussir, il est nécessaire de bien se positionner dans le marché, à savoir choisir le type d’escargots à vendre : cuisinés, pré-cuisinés, etc., bien se focaliser et faire la promotion sur le fait que la culture est bio et se fait dans des conditions saines, et enfin, viser directement le consommateur qui sera très certainement intéressé par l’offre.

J’ai également publié ceci